Nooria Eddoo ,la Wonder Woman de la santé

Depuis huit ans, Nooria Eddoo exerce la profession de médecin généraliste. You Mag l’a rencontrée, pour une interview sur son métier. Avec le sourire, elle se prête aimablement au petit jeu des questions-réponses, et revient sur le parcours qu'elle a effectué jusqu'à aujourd'hui.

Une voie évidente Habitante de Vacoas, Nooria nous raconte qu’elle a toujours été baignée dans le domaine médical grâce à sa famille. Au secondaire, elle choisit la filière scientifique. Son choix se porte donc logiquement sur des études de médecine. Suite à ses nombreuses applications en universités spécialisées, elle est reçue au SSR Medical College de Belle Rive et se forme pendant 5 ans. Cours d’anatomie, formations sur la physiologie humaine, dissections, pharmacologie… Voilà son lot durant ses 5 années d’études. Elle effectue aussi des stages obligatoires en milieu hospitalier pour se perfectionner et approfondir ses connaissances ; être sur le terrain, en immersion dans le milieu professionnel, lui permet de progresser. Dans son apprentissage, l’internat de deux ans a été très important. Il se déroule généralement par cycles de quelques mois et au bout de cette période, ses pairs et elle sont affectés à un autre service, afin de découvrir tous les secteurs de la profession. Les mini-rotations sont suivies d’examens pour obtenir les qualifications requises. Ayant complètement achevé sa formation et une fois ses études terminées, elle obtient son diplôme en 2009. Trois ans plus tard, elle est enregistrée auprès de la Medical Council et peut enfin pratiquer comme médecin généraliste agréée. Elle s’installe à son propre compte en attendant d’être embauchée dans un hôpital de l’ile. Son parcours presque sans faute, elle le doit à ses parents, pour qui elle a beaucoup de reconnaissance. Concernant son avenir, elle n’envisage pas encore de se spécialiser mais elle veut surtout continuer à se sacrifier pour apporter son aide aux autres. Qu’est-ce qui fait un bon médecin ?

En ce qu’il s’agit des qualités requises pour exercer, Nooria nous répond que pour être un bon médecin généraliste, il faut d'abord savoir écouter les patients car cela est primordial. Il faut être apte à détecter le moindre symptôme qui peut aider à fournir un diagnostic. Il faut aussi disposer de toutes les connaissances du domaine et surtout, savoir les mettre en pratique. Ensuite, il faut savoir se protéger, prendre du recul. Sinon, on ne pense plus qu'à ça, et on ne vit plus. En effet, elle souligne qu’être médecin n’est pas de tout repos car il faut être sur le qui-vive à tout instant. La plupart du temps, les vacances se font rares mais selon elle, être constamment sollicitée rend ce métier intéressant bien qu’il soit exigeant. Enfin, il faut aimer cette profession. Elle avoue que ce qui la passionne le plus, c’est de sauver la vie de ses patients. Faire une différence, voir le sourire sur le visage des gens, être celle qui leur permet de retrouver une bonne santé par ses conseils et prescriptions : voilà ce qui lui tient à cœur.

Du travail en perspective quoi.

Elle souligne que la drogue est un fléau qui détruit notre nation. Sa préoccupation première est de sensibiliser et d’éduquer les jeunes en particulier sur les effets néfastes de ce mal qui ronge notre pays. Un défi auquel elle se mesure tous les jours bien que le message ne semble pas passer. Mieux les encadrer et changer l’environnement dans lequel ils évoluent serait, selon elle, la solution.

En parlant de la population mauricienne en général, Nooria regrette que certains se laissent aller sans vraiment prendre en compte leur santé. En effet, elle aurait aimé que les mauriciens soient plus responsables et conscients de l’importance de manger équilibré, de faire des exercices physiques ou

de pratiquer un sport quelconque, de boire suffisamment d’eau et d’éviter la cigarette, l’alcool, les repas gras et le sucre. A ce niveau, elle ne cesse de prodiguer ses conseils aux patients qu’elle côtoie. Elle fait aussi de sorte à montrer l’exemple en ayant elle-même un style de vie sain malgré un emploi du temps chargé.

Pour ceux qui voudraient s’orienter dans cette voie, voici ses recommandations : être patient et ne pas se décourager, même si les occasions sont nombreuses ; il faut vous accrocher. Il faut aussi apprendre à travailler dur et consciencieusement… En un mot, bossez, et vous arriverez au bout sans encombre. Apres tout, c’est un métier qui s’apprend pas à pas et qui requiert de l’expérience.

Par les temps qui courent, nous ne pouvons que remercier Nooria d’exercer cette profession qu’elle aime tant et qui n’est que bénéfique pour nous tous…

0 vue
2485814.png

You on the Move

Juin 2020

DSC_0040_edit.jpg

Sha Nice

l’itinéraire musical d’une mauricienne 

DSC_0854.jpg

Audrey Grancourt

le fitness dans la peau 

79423800_450759232307674_195585260107333
WhatsApp%20Image%202020-02-03%20at%2021.

Ashvina Ramnauth

La dame de fer

100860319_295875504764042_64620221650750

Nooria Eddoo

La wonder woman de la sante 

 Contact | S'abonner | Events